Sondage

Le poker en ligne est-il rigged ?:

Jouez sans risque !

Le poker en ligne est-il rigged ? Dans le doute, pourquoi risquer de perdre votre argent, quand vous pouvez jouer en argent réel sans déposer ?

Inscrivez-vous sur Poker Strategy et obtenez 40 Euros gratuitement pour jouer au poker online.

Se Connecter

Le scandale Absolute Poker / Ultimate Bet : Rigged !

Quand des joueurs se plaignent de ce que le poker en ligne est rigged, parmi les réponses qui leur sont couramment faites, il y a celle de "l'obligation de bonne foi" des opérateurs.

Le discours est le suivant : "Mais enfin ! Ces rooms ne survivent que par notre confiance, et ils se font des thunes terribles. Ils ne prendraient jamais le risque de tout perdre en truquant les parties. Imaginez, si ça venait à se savoir. Et il y aurait forcément un employé pour balancer..."

Si vous lisez un jour cet argument, vous pouvez répondre : Argument stupide ! Les affaires Absolute Poker puis Ultimate Bet montrent bien que le risque de tout perdre ne freine pas toujours des rooms, même majeures, et que le petit manège peut durer des années avant d'être découvert (4 ans, dans l'affaire Absolute). Voire ne jamais être découvert de façon sûre sans un concours de circonstance incroyable.

Mais de quoi parle-t-on au juste ?

Le principe du superuser

Entendons-nous bien : dans l'affaire Absolute Poker, comme dans l'affaire Ultimate Bet, ce n'est pas le tirage qui était truqué. En tout cas, aucun élément de preuve particulier de ce côté là.

Le problème ne venait pas des cartes : il venait des joueurs. De certains joueurs pour être précis.

Ces joueurs, on les appelle des "super users" : il s'agit de comptes spéciaux permettant à son possesseur de voir toutes les cartes de tous les joueurs.

Généralement, les super users ne peuvent pas prédire les cartes communes à tomber, seulement les cartes privatives (hole cards) de tous les joueurs, ce qui est déjà plus que suffisant pour être certain de gagner.

Que s'est-il passé chez Absolute Poker

Dès 2006, les premiers doutes apparaissent concernant Absolute Poker : un joueur particulièrement expérimenté et respecté, jugé extrêmement crédible, affirme qu'un ami à lui, nommé Mike, a été victime d'un dépouillage en règle par Mark Seif, joueur de poker de haut niveau, et surtout représentant, voire ambassadeur, d'Absolute Poker.
Celui ci, après avoir perdu quelques milliers de dollars contre Mike en cash game, lui aurait balancé une phrase que l'on peut traduire approximativement par "attends une seconde, petit con", aurait quitté la table, puis serait revenu deux trois minutes plus tard.

A partir de ce moment là, Mark Seifer aurait commencé à jouer de manière absolument impeccable, trop impeccable même, ne perdant pas une seule main, foldant systématiquement lorsque son adversaire s'apprêtait à dominer... comme s'il pouvait voir les cartes de son adversaire.

Une accusation qui refera surface l'année suivante...

Quant à lui, il ne sera jamais attrapé : ses hands histories ont mystérieusement disparues des serveurs d'Absolute Poker. "Trop vieilles" d'après le site. Un argument peu convaincant, sachant que la loi imposait à Absolute Poker de les garder 5 ans.

Greycat, Doubledrag et les autres

Ils s'appellent Graycat, Doubledrag, Streamroller... ils jouent en cash game d'une façon parfaitement illogique et inefficace au poker, agissant non-pas comme des fish, mais comme des ovnis... et ils gagnent. Pas un peu, pas souvent, pas juste sur le court terme... mais beaucoup, presque tout le temps, et sur le long terme.
Au point que ça parait tout simplement irréaliste, mathématiquement impossible : ces gens ne perdent pour ainsi dire pas un coup, leurs gains sont faramineux, dépassant tout ce qu'obtient ordinairement un excellent joueur même en rush...

Sur 2+2, une communauté de joueurs de poker online pourtant particulièrement violente à l'égard de ceux qui crient à la riggitude, les meilleurs joueurs commencent véritablement à se poser des questions... voire à affirmer qu'une fraude massive a lieu. Pas de preuve, mais un faisceau d'indice vraiment très troublant.

Le scandale Potripper

Mais c'est un joueur nommé Potripper qui sera à l'origine du gros scandale Absolute Poker...

Lui n'est pas un joueur de cash game, mais un joueur de tournoi et de sit'n'go. Et lors d'un tournoi MTT, il se fait particulièrement remarquer: Finissant premier, il montre un jeu à la fois surprenant et... parfaitement gagnant.

Surprenant, d'abord, parce qu'il joue la quasi-totalité des mains préflop, ne foldant quasiment jamais. Surprenant ensuite, parce que les très rares mains qu'il foldera préflop seront des mains face à des adversaires ayant QQ, KK ou AA.

Mais surprenant, également, parce qu'il mène un jeu impeccable post-flop et à vrai dire, bien trop impeccable pour être sincère : il relance systématiquement lorsqu'il a l'avantage, il folde systématiquement lorsque quelqu'un a un meilleur jeu que lui... il ne fait aucune erreur. Il est impossible de le bluffer et, de la même façon, il sait très exactement folder, même hors position, chaque fois qu'un joueur est nettement devant lui, avant même que ce joueur ait pu relancer.

Du coup, il gagne, à tous les coups. Jamais il n'arrive jusqu'au showdown pour perdre. Ce qui ne l'empêchera pas d'aller jusqu'au showdown avec des poubelles, mais des poubelles gagnantes.

Et ce, jusqu'au coup final, qui finira de créer des soupçons... face à CrazyMarco, qui se met all-in, Potripper calle avec 10-high... autant dire, à ce stade et vu l'enjeu, une poubelle.
CrazyMarco bluffait. Il avait... 9-High.

Jugez plutôt :

Stage #896976330 Tourney ID 1883389 Holdem Multi Normal Tournament No
Limit $4500 - 2007-09-13 01:43:48 (ET)
Table: 14 (Real Money) Seat #3 is the dealer
Seat 3 - POTRIPPER ($765740 in chips)
Seat 8 - CRAZYMARCO ($214260 in chips)
POTRIPPER - Ante $450
CRAZYMARCO - Ante $450
POTRIPPER - Posts small blind $2250
CRAZYMARCO - Posts big blind $4500
*** POCKET CARDS ***
Dealt to CRAZYMARCO [9h 2h]
POTRIPPER - Calls $2250
CRAZYMARCO - Checks
*** FLOP *** [4h Kd Kh]
CRAZYMARCO - Checks
POTRIPPER - Bets $9000
CRAZYMARCO - Calls $9000
*** TURN *** [4h Kd Kh] [7s]
CRAZYMARCO - Checks
POTRIPPER - Bets $13500
CRAZYMARCO - All-In(Raise) $200310 to $200310
POTRIPPER - Calls $186810
*** RIVER *** [4h Kd Kh 7s] [5s]
*** SHOW DOWN ***
POTRIPPER - Shows [10c 9c] (One pair, kings)
CRAZYMARCO - Shows [9h 2h] (One pair, kings)
POTRIPPER Collects $428520 from main pot

Le scandale éclate

CrazyMarco, sentant quelque chose de louche, réclame les Hand Histories (again). Et là, quelque chose de très bizarre se produit.

Au lieu de lui envoyer des Hand Histories bien lisibles, Absolute Poker lui envoie, apparamment par erreur, un gigantesque fichier excel. Tellement gigantesque qu'il apparait illisible à CrazyMarco, qui lâche l'affaire un moment.

Et puis il fait circuler le fichier, et alors, le pot au rose est découvert...

Ce fichier contient non-pas les Hand Histories de CrazyMarco, mais toutes les hand histories de tous les joueurs du tournoi, avec les pseudos, les emails, et les IPs de chaque joueur en prime. Et non-seulement les joueurs, mais aussi, les observateurs.

C'est là qu'on découvre le jeu à la fois tordu et ultra-gagnant de Potripper.
C'est là, surtout, qu'on découvre quelques étrangetés.

L'IP et l'adresse email de Potripper, d'abord. Qui mènent tout droit à un certain AJ Green aka Allen Grimard, directeur des opérations chez Absolute Poker.

Et puis un mystérieux observateur... ce mystérieux observateur, démontrent les logs, est arrivé sur la table de Potripper peu après le début de la partie, et c'est au moment précis de son arrivée que Potripper a commencé à jouer si étrangement. Le mystérieux observateur restera jusqu'au bout.
Son IP et son adresse email mènent à un certain Scott Tom... fondateur et dirigeant d'Absolute Poker.

On remarque également que le compte de ce mystérieux observateur dispose d'un n° de compte particulièrement bas... or chez Absolute Poker, les numéros de compte suivent l'ordre chronologique... autrement dit, le compte n°200 a été ouvert avant le compte 2000, qui lui-même a été ouvert avant le compte 15000 et ainsi de suite... Scott Tom disposait du compte n°363... c'est un des tout premier compte créé (les utilisateurs avaient déjà des numéros à 6 ou 7 chiffres en 2007), et probablement un compte ayant des accès particulier...

Un compte super user, quoi.

Absolute Poker dément, puis avoue (en partie)

Dans un premier temps, Absolute Poker dément, et nous ressort tout l'argumentaire le plus classique du "nous ne sommes pas rigged, car il est impossible d'être rigged" : de telles fonctionnalités n'existent pas, le système est fait de telle façon qu'il est impossible qu'une fonctionnalité de type "super user" puisse exister, nous sommes honnêtes.

Puis, Absolute Poker prétend mener une enquête, de laquelle elle prétend tirer que "aucune preuve n'a été trouvée, nous n'avons rien trouvé du tout qui puisse laisser penser qu'il y aurait des super users" : circulez, y a rien à voir !

Mais les preuves s'accumulent, le buzz prend dans la communauté Poker... et Absolute Poker est obligé d'avouer la fraude, au moins en partie, et de rembourser les perdants les plus voyants.

Absolute Poker n'avouera pas que la direction était parfaitement au courant de ces agissements depuis un petit moment. Ni l'étendue de l'arnaque. Il s'agit pourtant de faits acquis.

Selon certaines sources, l'arnaque aurait duré 3 à 4 ans, et ce sont plus de 7 Millions de dollars qui auraient été ainsi en jeu par ce système de triche.

Poker was rigged ! Absolute Poker is Rigged !

Et sur Ultimate Bet ?

Peu de temps après, tout début 2008, un scandale tout à fait similaire apparait sur Ultimate Bet.

Coïncidence ? Ultimate Bet appartient à la même société qu'Absolute Poker.

De la même façon, des joueurs ont remarqué des comportements - et des gains - louches de la part de certains adversaires en cash game et ont commencé à mener leur petite enquête.

Echaudée par l'affaire Absolute Poker, les instances dirigeantes d'Ultimate Bet, apparamment pas exactement les mêmes personnes que sur Absolute, font preuve de plus de transparence et lancent un audit, aidé d'une société extérieure.

Audit qui portera ses fruits : 18 comptes superuser sont repérés, appartenant à des employés ou anciens employés d'Ultimate Bet. Ils sont suspendus, les sommes remboursés, et le code "superuser" est, aux dires d'Ultimate Bet, désormais désactivé.

Aux dires d'Ultimate Bet. Qui a certes fait preuve de transparence, mais tout de même, on peut désormais douter de l'éthique de cette entreprise et de ses employés.

On notera d'ailleurs qu'UB et Absolute Poker ont depuis fusionné au sein du même réseau, nommé Cereus. Espérons que ce ne soit pas la mentalité AP qui ait pris le dessus...

Enfin, signalons que cette gigantesque escroquerie s'est faite sur une échelle encore plus énorme que pour Absolute Poker : on ne parle là que de deux ans de vol pur et simple des nombreux joueurs trop confiants, et trop fiers de dire "le poker en ligne ? rigged ? meuh non jamais de la vie"... mais sur un total de plus de 20 Millions de dollars.

20 Millions de dollars volés aux gogos, par une salle de poker online rigged.

Ultimate Bet aussi était rigged.

Conclusion

Ce que ce double-scandale démontre, ce n'est pas que le poker est forcément rigged. Encore moins selon le tirage des cartes, puisqu'il s'agissait ici toujours d'une affaire de super users, ce qui n'a rien à voir.

Néanmoins, cela donne de l'eau au moulin de ceux qui craignent que le poker soit Rigged.

En effet, cela démontre que l'argument du "ils n'oseraient jamais, ils auraient trop à perdre" est foireux : ben si, ils osent. Et pas qu'un peu.

Cela démontre même qu'on peut utiliser avec beaucoup d'aplomb des arguments sur le thème du "ça n'est pas rigged, ça ne peut pas être rigged, c'est conçu de telle façon que c'est impossible que ce soit rigged", même lorsqu'il s'agit d'un mensonge pur et simple.

Bref, cela démontre que oui, le poker peut techniquement être rigged, et que oui, certaines entreprises ou certains individus y trouvent un intérêt financier certain. Cela prouve qu'ils estiment avoir plus à gagner qu'à perdre à tricher.
Et cela prouve que cela peut rester invisible pendant des années. Si un employé n'avait pas envoyé le fameux fichier Excel à CrazyMarco, le scandale n'aurait peut-être jamais été révélé, et l'arnaque courrait peut-être encore aujourd'hui...

Au total, ces deux sites ont volé 27 Millions de dollars, n'en ont remboursé qu'une partie, en jouant la carte du poker rigged, de la magouille assumée.

Qu'on ne vienne donc pas dire que c'est impossible.

Ni que ceux qui croient à la riggitude des salles de poker online sont tous des idiots.

Salle au hasard

Real Deal Poker est une room spécialement créée dans une optique "anti-riggitude" par un joueur de live poker : les cartes sont battues par des machines plutôt que générées par un algorithme, avec enregistrement vidéo de la battue et de la sortie des cartes. De nombreuses options permettent d'éviter la triche, et tout joueur peut demander un...